De la plume à la plume parlante : shooting photo

Bien le bonjour, fidèles lectrices et lecteurs.

Il semble que je me comporte comme un président dernièrement. Lequel ? Je ne sais pas. Mouf… Cherchez-le vous même.

Des amis me reprochent avec véhémence que j’annonce des choses mais que même des mois après je ne les exécute toujours pas. Euye ! L’impatience de ce peuple hein ? Toujours prêt à faire des racontars, à insulter, à vilipender mais jamais dans le feu de l’action là où on les attend. Une bande de poltron née avant la honte, ces Togolais.

C’est quand tu ne fais rien de concret mais, que tu constates que tu pousses, de façon effrénée, des cheveux blancs que tu comprends vite que réfléchir aussi, c’est travailler.

  1. Est-ce que c’est de ma faute si ces amis trouvent en moi l’étoffe et le relief digne d’un futur chef d’État charismatique ? Non.
  2. Est-ce que je suis en train d’apprendre les mauvaises habitudes d’un certain président en ne communiquant pas plus souvent avec vous ? Non.
  3. Est-ce que je veux devenir président du Togo en 2020 ? Je ne sais pas. La prison ne coûte plus chère.
  4. Est-ce que mon équipe gouvernementale est déjà constituée avec Patrick, Victoire, Pélagie, Rony et Henriette ? Oui.
  5. Est-ce que le tournage pour le documentaire : de la plume à la plume parlante est terminée ? Oui.
  6. Est-ce que la vidéo sera en ligne avant le 27 avril 2016 ? Oui.

Pour pallier ce déficit de communication, j’ai mis quelques photos que vous trouverez à la suite de ces propos.

Crédit Photo : Victoire Agbemehin.
Crédit Photo : Victoire Agbemehin.

Pose photo avant le début du tournage. J’étais serein comme akpala dans adémè mais ça c’était avant qu’on ne fixe la caméra sur moi et que je commence par suer comme un toit troué pendant la saison pluvieuse.

Crédit Photo : Patrick Katinga Sanga.
Crédit Photo : Patrick Katinga Sanga.

Mise en place et derniers réglages avant le début du tournage.

Crédit Photo : Victoire Agbemehin.
Crédit Photo : Victoire Agbemehin.

Pose photo lors de l’ajustement d’angle pouvant correspondre au besoin du tournage.

Crédit Photo : Guillaume Djondo.
Crédit Photo : Guillaume Djondo.

Moment de complicité entre Victoire et Patrick.

Crédit Photo : Victoire Agbemehin.
Crédit Photo : Victoire Agbemehin.

Un léger sourire pour enchanter Dame Victoire derrière l’appareil photo.

Crédit Photo : Victoire Agbemehin.
Crédit Photo : Victoire Agbemehin.

Le sourire que je fais quand je sais que le pire, c’est-à-dire le stress avant démarrage et l’intimidation de la caméra ne sont qu’une mauvaise passe, est déjà passé.

Crédit Photo : Patrick Katinga Sanga.
Crédit Photo : Patrick Katinga Sanga.

Dame Henriette a été envoyée tel un ange pour me distraire parce que j’étais trop tendu. Mais elle n’a pas pu atteindre cet objectif. Regardez comment je suis concentré comme du lait peak.

Crédit Photo : Victoire Agbemehin.
Crédit Photo : Victoire Agbemehin.

Pose photo pendant que les autres s’accordaient sur quel angle utiliser pour la dernière séquence du tournage.

Crédit Photo : Guillaume Djondo.
Crédit Photo : Guillaume Djondo.

Visualisation de la deuxième partie du tournage.

Crédit Photo : Patrick Katinga Sanga.
Crédit Photo : Patrick Katinga Sanga.

Posture pour la quatrième partie du tournage.

Crédit Photo : Guillaume Djondo.
Crédit Photo : Guillaume Djondo.

Selfie avec les charmantes demoiselles, Henriette au milieu et Pélagie à l’extrême droite.

Crédit Photo : Victoire Agbemehin.
Crédit Photo : Victoire Agbemehin.

Contorsion volontaire du visage. Petite grimace pour détendre l’ambiance.

Crédit Photo : Henriette Kouyao.
Crédit Photo : Henriette Kouyao.

Moment de complicité entre Victoire et moi lors de la visualisation des photos prises.

Crédit Photo : Victoire Agbemehin.
Crédit Photo : Victoire Agbemehin.

Je faisais ma star, au calme.

Crédit Photo : Patrick Katinga Sanga.
Crédit Photo : Patrick Katinga Sanga.

Prise de photo lors du tournage de la quatrième partie. Cette tapette a fait l’objet de contestation mais bon, j’ai voulu rester moi-même quand je suis à la maison.

Crédit Photo : Guillaume Djondo.
Crédit Photo : Guillaume Djondo.

Selfie avec Pélagie, la demoiselle qui maîtrise l’art de la distraction.

Crédit Photo : Victoire Agbemehin.
Crédit Photo : Victoire Agbemehin.

Pose photo lors de la reprise de la première séquence du tournage. Ayant déjà affronté la caméra, je ne pouvais que sourire parce que le stress s’est envolé subitement.

Crédit Photo : Victoire Agbemehin.
Crédit Photo : Victoire Agbemehin.

Pose photo à l’improviste. Merci à Elom 20ce pour ce qu’il sait.

Crédit Photo : Henriette Kouyao.
Crédit Photo : Henriette Kouyao.

J’étais devant la caméra, j’avais chaud. Patrick était derrière la caméra, il avait chaud aussi. Le stress des tournages hein ? Heureusement, il y avait du papier mouchoir en abondance.

Crédit Photo : Patrick Katinga Sanga.
Crédit Photo : Patrick Katinga Sanga.

Visualisation de ces quelques photos que j’ai prises.

Crédit Photo : Victoire Agbemehin.
Crédit Photo : Victoire Agbemehin.

Victoire m’a dit : allez Guillaume, fais ton mannequin. J’ai essayé, ça a donné ça.

Crédit Photo : Victoire Agbemehin.
Crédit Photo : Victoire Agbemehin.

Un blogueur est toujours connecté au reste du monde. Même pendant un tournage.

Crédit Photo : Victoire Agbemehin.
Crédit Photo : Patrick Katinga Sanga

Petite mise au point à quelques minutes de la fin du tournage.

Crédit Photo : Victoire Agbemehin.
Crédit Photo : Victoire Agbemehin.

Indigo.

Crédit Photo : Victoire Agbemehin.
Crédit Photo : Victoire Agbemehin.

Surveillez ce blog de près, la vidéo arriveeeeeeeeeeeeeeeeeeeee…

A très vite !!!

3 thoughts on “De la plume à la plume parlante : shooting photo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *