Le Gouvernement Togolais entre négociation, grève et élection

Depuis la sortie béotienne, sinon maladroite, voire inopinée du premier ministre Togolais, Arthème Séléagodji Ahoomey-Zunu au Centre hospitalier régional Lomé Commune de Kégué le 2 février 2015, la tension est montée d’un cran dans le camp d’en face, celui de la Synergie des travailleurs du Togo (STT) En effet, le gouvernement Togolais avait décidé l’octroi […]