#TWEETUP228 – SaisonVI : ces intimidateurs depuis la Villa Te Deum !

10422970_1554009541529520_8771125731809021404_n
Crédit image : HashtagCom

Le rendez-vous du donner et du recevoir qui réunit toujours en fin de mois toute la twittosphère Togolaise ne s’est pas faite dans la dentelle ce Samedi 24 Janvier. (Quoi ? Pourquoi je vous vois soupirer?)

Déjà le thème retenu était assez révélateur d’une certaine passion qui se dégagerait des échanges. En effet, pour cette Saison VI, la thématique retenue était : la Cyberintimidation. Comme une cerise sur le gâteau, il a fallu que ce soit dans un cadre privé ; une magnifique terrasse et du wifi haut débit ; vision V.I.P sur l’émergence 2030 pour un tweetup.

10603617_1554004598196681_2523966323410994846_n
Crédit image : HashtagCom

Sonya était aux petits soins… On avait l’impression qu’elle sortait tous ses petits plats d’un sac à malices ! merci à toi de nous avoir oint de précieux délices… Si la quiche était lorraine, la brochette était alsacienne et le gâteau… bah rappelez-vous, avait sa cerise… nous avons bu le calice… pardon… la canette, jusqu’à la lie ; Maintenant que je revois ton sourire, ce dernier n’aurait-il pas suffit pour nous rassasier sans qu’on t’ait mangé ? Vous l’avez compris, tous les twittos avaient eu leur passeport depuis quelques jours pour un vol agréable.

Il y a de ces passagers qui ont pris l’aéronef à 15h GMT sans faute. Il s’agit de SenyonSem, Aphtal Cissé, Eli Sem’s, Salaudlumineux alias Vence Adzimahe, et moi, Guillaume Djondo. (Qui dit que je n’ai pas besoin de préciser mon nom là-bas ? Qui ? Shuuuuut ! Silence…. C’est pour faire le distinguo entre ceux qui aiment la ponctualité et ceux…. euh… euh… euh… phrase introuvable !mémoire morte, disque dur plein… etc.)

10945781_1554004881529986_8827376829517429539_n
Crédit image : HashtagCom

Comme à l’accoutumée des salutations, quelques blagues et moins drôle, la cyberintimidation d’Aphtal Cissé qu’a identifié toute suite Vence au sujet de ma publication-ci qui a animé mon mur facebook au cours de la semaine. (Ah ! Oui, l’actualité oblige)

10479726_1554009951529479_4127703223618661531_n
Crédit image : HashtagCom

Comme un très bon cyberintimidateur, il a relevé ce qui ne lui a pas plus. J’ai rechigné ; il a procédé à l’intimidation sur ma page facebook, au calme. Ahem… Un match de tennis de nos pensées ?

Le léger retard des autres a refréné le déroulement des travaux. Ces retards consécutifs, juxtaposés, arrivées jouxtées, des pas de twittos mis bout-à-bout débarquant sur la terrasse saupoudrée de wifi, canettes, bouteilles d’eau, victuailles ; la tweetupsphère aux arrivées tardives non-justifiables mais justifiés ont duré une demi-heure. On a donc dû annuler le voyage en Avion pour prendre un train moins confortable à 16h. (Agrrrrrrrrrrrrrrh j’ai toute ma mâchoire contre certains… ceux qui sont à l’heure sont les #originels le reste de la meute en retard est #)

10801770_1554005284863279_2403634624463887240_n
Crédit image : HashtagCom

Finalement c’est bien avec l’arrivé de William et Gauthier (la brillante Team de Panoramique Créative) que les travaux ont été enclenchés. Une parenthèse a toute suite été ouverte en marge des discussions au sujet de la #PhotoIntimidation à laquelle se prêtait un Aphtal Cissé. (Oui, oui… Il intimidait sérieusement avec son appareil Canon que le père Noël lui avait offert. Est-ce que c’était un cadeau pour intimider ? Moi, je ne sais pas hein !)

10011410_1554005924863215_5886171515330926297_n
Crédit image : HashtagCom

Le modérateur du jour, Salaudlumineux dans toute sa saloperie a dû esquiver à deux reprises la place qui lui était réservée. Qu’avait-il à reprocher à cette magnifique chaise ? La chaise lui rappelait-elle quelque chose ? Sa conscience lui jouait-elle des tours ? Nous en saurons plus de son retour des congés s’il ne revenait pas ire ou ivre. (YES !)

C’est finalement un rafraîchissement de Sonya Tomegah (la co-organisatrice de cette Saison VI avec Lovejoyce Amavi) qui l’a galvanisé pour qu’il prenne la place qui lui revenait.

10410527_1554009871529487_432317934094788979_n
Crédit image : HashtagCom

Prenant le train à mi-chemin (oui c’est possible) Yannick et Alain, KokoRenaud et Roland, ont rejoint les twittos très très ponctuels qui discutaient déjà sur la thématique retenue.

10171895_1554010038196137_3733265556223571252_n
Crédit image : HashtagCom

En deux tours de table, une présentation a été faite d’abord de la droite vers la gauche, ensuite ce qu’évoquait le terme cyberintimidation de la gauche vers la droite. Chacun des participants s’est livré à cet exercice de définition pour expliquer à sa façon ce que cette terminologie lui évoquait. D’emblée il a été relevé les filles jumelles de la cyberintimidation que sont la cyberescroquerie, la cybercriminalité, et son fils qu’est le cyberharcelement.

On pouvait entre autre retenir que la cyberintimidation peut être scindé en deux mots :

– Cyber : le fait d’être derrière un écran d’ordinateur et connecté à internet.

– Intimidation : le fait d’inspirer de la crainte. D’exercer une pression malveillante sur quelqu’un.

En définitive on peut retenir que la cyberintimidation est le fait d’exercer à distance une pression malveillante sur quelqu’un dans un but précis. Quoique.

10940635_1554005014863306_3147883860508519476_n
Crédit image : HashtagCom

Des échanges passionnants (merci à Aphtal pour la version audio, lire ici ) ont conduit à énumérer des exemples parmi tant d’autres :

Nabila, à qui on n’a pas hésité à jeter le premier tweet, puis le deuxième, puis le énième ; Patrick Balkany portes closes ou compte clos  sur twitter, déçu de ne pouvoir manger tranquillement sa galette des rois… Charlie était seul roi en ce début de Janvier… il n’arrivait toujours pas à comprendre Jeté en pâture à la twittosphère, les twittos, les doigts durillonnés sur leurs smartphones ont poussé le capitaine de mairie de Levallois à détruire ses vaisseaux sociaux.

10407809_1554005278196613_3323692965885770800_n
Crédit image : HashtagCom

Elolo Adzra d’entrée de jeu s’interroge sur la conscience de celui qui ira cyber-intimider l’autre. En-a-t-il conscience ? Sait-il véritablement ce qu’il fait ? Ou pense-t-il se comporter normalement.

Un professionnel du comportement humain, psychologue de son état, Alain Sedaminou ouvre alors la réflexion sur le cyber-harcèlement ; qu’il ne faudra pas confondre avec une cyber-intimidation ; à partir de quel moment cyber-harcèle t-on ? quand devient-on un cyber-intimidé ? posez-lui la question sur son compte twitter ; sans l’intimider bien-sûr.

1502537_1554009768196164_6312948517189447122_n
Crédit image : HashtagCom

Et puis Yann Moebius, rappelant la fâcheuse tendance des twittos à être méchants dans ce monde  virtuel qui nous rassemble. Beaucoup prennent leurs pieds à détruire des réputations, à insulter, à apporter leur pierre de cyberintimidation à la décadence de la e-reputation de l’autre.

10917412_1554009941529480_3207588126673839782_n
Crédit image : HashtagCom

Et la mieleuse blogueuse Farida fit son entrée en scène.

Enfin, pour le Salaud Lumineux, il est important d’être Homme avant tout, et de ne s’en tenir qu’à ses convictions, contre vents et marrées, ces vagues de tweets violents qui sont sensés déstabiliser le twittos dans l’arène twitter. Quand on ne veut pas être cyberintimidé, il faut avoir un mental de résistant. Seulement, les ados, les jeunes, nos enfants demain, ces êtres sensibles une fois qu’ils sont risibles, s’y sont-ils préparés ?

Oups ! Nous sommes déjà arrivé à destination. Mais avant, je vous laisse pour d’amples explications ce billet d’une compatriote, Gisèle. Le prochain voyage, on l’espère cette fois en avion, se fera le Samedi 28 Février 2015 à 15 heures. Bah, patience ! On vous dira le lieu plus tard.

Bien à vous !

10 thoughts on “#TWEETUP228 – SaisonVI : ces intimidateurs depuis la Villa Te Deum !

  1. En lisant des billets pareils, j’ai parfois honte de m’être lancé dans cette aventure de blog; tellement, je me sens petit face à la qualité de la plume de ces ‘djeuns’.

    C’est plutôt pour moi un sujet de fierté car face à la dépravation ambiante des jeunes et à leur inintérêt inquiétant pour l’éducation et la culture, je me dis que tout n’est pas perdu car il y en a comme toi pour entretenir la flamme.

    Très joli rapport, très bien écrit. Chapeau!

    1. Merci Eli mais je crois que tu fais erreur en te pensant petit face à ma plume. Pour citer un aîné avec qui j’ai discuté hier, lui même citant Jean-paul Sartre « nous sommes en perpétuel devenir ». Aujourd’hui c’est toi qui te trouve petit face à ma plume, demain un de tes billets me fera certainement le même effet, je n’en doute pas une seconde.
      Merci pour le soutien.
      Amitiés !

  2. J’arrivais hein walai c’est vrai j’arrivais jusqu’à ce au je me rende compte que mon retard ressemble plus a une absence, intimidé j’ai rebrousser chemin …bon boulot les gars

    1. Hahaha… Hombe, un retard qui s’apparente à une absence hein ? Je vois déjà le panoramique. Ou la la, mais qu’est-ce qui t’a intimidé ?
      Vivement, on espère te voir des nôtres la prochaine fois.
      Merci bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *