Des racines et des ailes

masque-grossesse-mamymuna

Je participe à la campagne digitale dans le cadre de la Journée Internationale de la Femme Africaine (JIFA2016), célébrée le 31 Juillet de chaque année. Grâce Bailhache, l’initiatrice de cette campagne digitale, m’avait été demandé d’écrire un texte sur le thème  »Des racines et des ailes ». Je suis accompagné par trois autres hommes dont vous pouvez lire les écrits ici. Je n’ai pas été seul à être inspiré par ce thème, Benjamin et Anthony vous livrent leurs textes sur le sujet. En attendant de les lire, voici le mien…

Dans ce monde éphémère,
Elles sont riches en humanité,
En grandeur et en candeur,
Ces racines dont elles héritent,
Pèsent souvent sur elles,
En communauté, en famille et au foyer,
Sans le soutien extérieur dont,
Elles ont souvent besoin.
Dans leur monde, tout a son temps.
Comme parfois le printemps qui vient après l’été,
Comme le magnifique soleil qui illumine après la pluie,
Comme ces larmes qui viennent après la joie,
Et comme ces bonheurs qui viennent après des sacrifices.

Ne sachant pas à qui se confier et comment s’altier,
Elles se confrontent à une ribambelle de préjugés,
Dans une société en proie à une mondialisation mal gérée.
Machisme, arrogance et mépris,
Sont des maux auxquels elle se confrontent,
Suscitant des questions dans leur tête,
Lorsque les lames acérées de chagrins et affûtées de désespoirs,
Ce double tranchant de culpabilité et d’innocence,
Viennent subitement les transpercer.
Elles aiment incommensurablement en silence,
Et inconditionnellement avec patience.
C’est pourquoi elles restent victimes d’abandonner après l’avoir été,
Et victimes d’aimer autant après l’avoir reçu.

De ces ailes qu’elles s’offrent,
Pour leur liberté et leur bonheur.
Par le courage et le sacrifice,
Consentis pour leur communauté,
Elles se distinguent par leur volonté,
À construire la vie,
Et à reconstruire sur des ruines.
Elles élèvent leur entourage plus haut que le ciel,
Et font autour d’elles, des merveilles.
D’où elles viennent et où elles vont,
Et même quand enfin il faut qu’elles volent,
Elles s’accrochent dur à des fondamentaux.
Ceux de leur cultures et de leur traditions,
Complétés par l’évolution et la mondialisation.
Elles sont ainsi une énergie dans l’existence,
De tous ceux qui leur sont chers.
Malgré les incertitudes, elles restent sereines,
S’efforcent de garder la tête haute,
En donnant partout de leur sourire.

Elles sont pauvres en rancœurs,
En méchanceté et en précipitation.
Elles sont la splendeur des splendeurs,
La merveille des merveilles,
Douceurs et tendresses.
Quand elles prennent leur envol,
Elles demeurent toujours enracinées pour ne pas balbutier.
Leur vacillement est immortalisé par des mots,
Des mots griffés à jamais sur les murs de leur personnalité.

Elles nous ont porté avant le monde.  Elles nous portent encore chaque seconde, par la Vie, par l’Amour, par la Sévérité… Pour la Douceur, pour la Bonté, pour la Bravoure…

Elles sont nos Mères !

The following two tabs change content below.
Guillaume DJONDO

Guillaume DJONDO

Social Media Manager chez Hikari Concept
Ce blog vous permettra peut être de mieux savoir qui je suis... Je ne sais pas encore. Je me cherche, je saisis toute brèche, je m'élance dans la recherche. Dans ce méli-mélo, certains diront que je suis : - Juriste spécialisé en Passation et Gestion des Marchés Publics. - D'autres : Social Media Manager. - D'autres encore : Poète. Tout dépend de la casquette que je porte en leur présence. Moi, je sais juste que j'ai une Plume qui Parle.
Guillaume DJONDO

Derniers articles parGuillaume DJONDO (voir tous)

4 commentaires sur “Des racines et des ailes

  1. Merci encore Guillaume d’avoir jouer le jeu de l’inédit en convoquant tes muses, au lieu de te laisser inspirer par elles.

    Quelle chance j’ai eu, de découvrir ce texte en premier. Que dire sinon que, lecture après lecture, j’y découvre de nouvelles particularités.

    Il y’a à mon oreille, lorsqu’on le lit à haute voix, une certaine inégalité dans le flow, cependant pour qui aime se laisser bercer par les mots, le plaisir est là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *